La restauration de livres

Il faut bien différencier la reliure de la restauration. La reliure consiste à rassembler les feuilles d'un ouvrage afin de le solidifier et le rendre plus esthétique alors que la restauration n'a pour but que de remettre en l'état un ouvrage abîmé par le temps. Généralement les deux tâches sont liées car on ne restaure que rarement un livre sans le relier par la suite.

Les étapes de restauration d'un livre

Les étapes du travail de restauration présentées ci-après sont basées sur un cas concret : un livre plein cuir du XVIIIe siècle :

  1. Nettoyer les couvertures et le dos avec un rénovateur en faisant attention à ne pas étaler le produit sur les parties épidermées.
  2. Bien dégager les parties à réparer, ouvrir les coins, les becquets, les coiffes.
  3. Selon l’importance de la réparation, on utilisera soit de la pelure de cuir, soit du papier japon 30 gr, soit les deux. Dans le cas d’une coiffe très abîmée, le papier japon servira de soutien à la pelure.
  4. Il est très important de respecter la forme carrée des coins et des coiffes, spécifiques  à l’époque du XVIIIème.
  5. S’assurer également qu’il n’y ait aucun dénivelé entre la partie saine et la réparation. Recoller les becquets sur les chants des couvertures.
  6. Une fois bien préparé, le papier japon devra être recouvert d’une teinte acrylique par petites touches (faire des essais pour obtenir une couleur identique à celle du cuir d’origine).
  7. En guise de finition, utiliser une cire de rénovation.

La restauration de livre en image